Le caviar, un trésor des mers bien délicat

Que ce soit dans les films ou dans la vraie vie, le caviar reste un mets d’exception, au prix tout aussi exceptionnel qu’on ne le consomme jamais à la louche, mais simplement à la cuillère. En effet, le caviar se déguste par petite quantité et vu son goût cela est bien suffisant comme cela. Certains le préfèrent en nature, tel qu’il est dans sa boîte. D’autres aiment cuisiner le caviar, sans jamais le cuir bien évidemment. Au restaurant comme à la maison, le caviar doit être correctement manipulé, au risque de gâcher le produit. Ce serait dommage en effet de rater l’expérience et de jeter à la fenêtre un produit si spécial !

Cuisiner sans cuire !

Le caviar est un produit qui se cuisait avant, mais cela était il y a des siècles, au temps des Perses. Aujourd’hui, les grands cuisiniers du monde ont trouvé différentes façons d’incorporer le caviar à différents types de plats pour mettre à l’honneur le produit. Le caviar se décline ainsi en de nombreuses recettes et elles ne cessent d’augmenter de jour en jour. Seul point commun, le caviar ne se cuit jamais, même un tout petit peu ! On le dépose en cuillerée ou en goutte sur les différentes préparations, on l’incorpore seulement une fois que le plat est hors du feu, et même froid. Chez la Maison du Caviar, restaurant renommé de Paris on sert le caviar aussi bien en nature qu’en accompagnement avec des plats simples. La carte du restaurant, que le patron de la Maison du caviar cherche toujours à améliorer, beaucoup de plats contiennent du caviar. Pour les autres, il est possible d’en commander sur une petite assiette à part !

Déguster du bon caviar

Trouver du bon caviar est aujourd’hui plus facile qu’il n’y a 20 ans. En effet, les produits inondaient le marché et nombreux étaient les produits de basse qualité, voulant être du bon caviar sauvage. Avec le caviar d’élevage, seul et unique produit disponible sur le marché aujourd’hui, il est plus facile d’aller à la rencontre de bons produits, et venant des quatre coins du globe. En effet, de nombreux pays dans différents continents ont entrepris eux aussi d’élever l’esturgeon pour la fabrication de caviar. Chez la Maison du Caviar par exemple, autant restaurant que boutique par excellence pour s’acheter un petit pot, de nombreuses variétés sont disponibles venant d’Italie, de la Finlande et bien évidemment de la France qui est quand même le second producteur mondial. Pour bien le déguster, il est important de le manipuler le moins possible et d’utiliser pour cela une cuillère en nacre ou en céramique !