Stage de sensibilisation à la sécurité routière avec Auto École CFSR

Il vous est possible de participer à un stage de sensibilisation à la sécurité routière chez Auto École CFSR. Vous pouvez l’effectuer volontairement pour récupérer les points retirés sur votre permis de conduire à cause d’une infraction ou par obligation suite à la décision du juge pour remplacer une sanction. Toutefois, le déroulement du stage reste le même quelle que soit la raison vous serez amené à y participer.

En quoi consiste le stage ?

Pour une durée minimale de 14 heures réparties sur deux jours consécutifs, vous allez suivre une formation servant à vous apprendre ou à vous rappeler les règles de sécurité routière. Différentes études de cas d’accidents y seront effectuées suivies d’un questionnaire d’auto-évaluation. Un document attestant que vous avez suivi le stage jusqu’au bout vous sera remis une fois le stage terminé.

Participer au stage volontairement pour récupérer des points

Un stage de sensibilisation à la sécurité routière peut vous permettre de récupérer jusqu’à 4 points. Cependant, vous n’avez droit qu’à un stage par an. Par ailleurs, il est important que votre permis de conduire soit encore valide pour bénéficier du stage. En d’autres termes, si vous ne disposez plus d’aucun point sur votre permis, vous n’aurez plus la possibilité de suivre un stage.

Dans quelle mesure le stage est-il obligatoire ?

Pour un conducteur en période probatoire ayant commis une infraction causant le retrait de 3 points et plus le stage est obligatoire. Le conducteur concerné doit alors participer au stage dans les 4 mois suivant la réception de la lettre venant du ministère de l’Intérieur. La suspension de son permis de conduire menace le conducteur en cas de refus de se soumettre au stage. À l’issue du stage, Auto École CFSR remet au participant un document attestant qu’il a bien suivi le stage. En remettant ce document au Trésor public dans un délai de 15 jours, son amende pourra alors lui être remboursée. Sur weebly, l’établissement peut vous proposer plus de renseignements sur ce point.

Participer à stage au lieu de subir une sanction

Dans la majorité des cas, le stage est imposé par le juge pour être ajouté aux sanctions dues aux excès de vitesse ou pour conduite en état d’ivresse. Dans d’autres cas, le stage de sensibilisation à la sécurité routière peut également être utilisé pour éviter que le conducteur soit sanctionné d’amende ou de suspension du permis. Quoi qu’il en soit, dans les deux cas, la participation au stage ne permettra pas au conducteur de récupérer les points retirés sur son permis.