Aperçu de la loi Pinel reconduite

La loi Pinel a été reconduite en 2018 pour une durée de quatre ans par le gouvernement via un projet de texte baptisé « Habitat, mobilité, logement ». Ainsi, quelques modifications ont été aperçues. Par exemple, les zones éligibles ont été recentrées dans les villes où l’offre immobilière locative ne satisfait pas la demande.

Malgré cette décision, l’État n’a ni ajouté ni enlevé les avantages liés à l’investissement immobilier locatif. Seules certaines conditions d’application et d’éligibilité relatives aux zones Pinel évoluent. À titre indicatif, investir en Pinel 2018 permet à tout investisseur de bénéficier d’une réduction d’impôt qui peut s’élever jusqu’à 21 % du prix du bien, à condition de mettre le logement neuf en location sur une durée de 12 ans.

Quelles sont les zones d’emplacement éligibles par la loi Pinel 2018 ?

En 2017, les villes éligibles par la loi Pinel étaient classées en cinq zones, à savoir les zones A, A bis, B1, B2 et C. La version 2018, quant à elle, ne retient que trois entre les quatre, dont les zones A, A bis et B1. Elles regroupent respectivement Paris et la proche banlieue, les agglomérations de l’Ile-de-France, la Côte d’Azur, la partie française de l’agglomération genevoise, Marseille, Montpellier et Lille, ainsi que les grandes villes possédant plus de 250 000 habitants et certaines communes considérées comme chères, à l’instar de Bayonne, et La Rochelle.

Comment bénéficier des avantages escomptés d’un investissement Pinel 2018 ?

Un investissement immobilier effectué dans les zones d’emplacement susmentionnées entre le 1er janvier 2018 et le 31 décembre 2022 est éligible à la loi Pinel. Mis à part cela, le logement neuf acquis doit être mis en location pendant 6, 9 ou 12 ans. Sachez qu’un contribuable n’a droit qu’à deux acquisitions par an, pour un maximum d’investissement de 300 000 euros et un plafond de 5 500 euros par mètre carré.

Par ailleurs, le dispositif Pinel exige le respect des plafonds de ressources des locataires, et des plafonds de loyers de la zone où se situe le logement, ainsi que la bonne application des normes de performance thermique et énergétique BBC 2005 ou RT 2012. Il permet, entre autres, au propriétaire de louer le bien à un proche ou membre de sa famille (ascendant ou descendant).

Quels sont les intérêts d’un investissement en loi Pinel 2018 ?

Un investissement immobilier locatif en loi Pinel 2018 vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôts élevée (12 %, 18 %, 21 %) ; de constituer un patrimoine durable et facilement transmissible ; d’avoir recours à l’emprunt immobilier, et d’investir sans être obligé de fournir un apport initial ; de préparer votre retraite en toute tranquillité et de louer le bien à votre famille. En grosso-modo, rien n’a été changé malgré la reconduction de la loi Pinel.