Réméré immobilier

La vente à réméré, une simple procédure pour restructurer ses dettes

La plupart du temps, quand on souhaite acheter une maison ou une voiture, étant donné que l’apport personnel est souvent insuffisant, l’on souscrit un crédit auprès d’un organisme financier ou d’une banque. Seulement, cela ne peut s’effectuer que sous certaines conditions, parmi lesquelles le débiteur doit payer régulièrement ses dettes dont le montant varie en fonction de ce qui a été dit dans le contrat. Cependant, dans le cas où le débiteur ne serait pas en mesure d’honorer ses échéances pourra une raison ou une autre, il y a la déchéance de prêt dans laquelle les organismes financiers réclament la totalité de la somme créditée. Dans ce cas, si le débiteur a mis en hypothèque son bien, on peut procéder à la vente par réméré afin de pouvoir honorer le crédit. La vente à réméré ? On en entend souvent parler, mais de nombreuses personnes ignorent ce que cela signifie vraiment. Ainsi, pour y voir un peu plus clair, faisons un petit tour d’horizon sur la vente à réméré.

La vente à réméré est pour qui ?

De prime abord, il est à noter que la vente à réméré immobilier  est une clause par laquelle le vendeur (qui n’est autre que le propriétaire du bien) peut racheter son bien dans un certain temps. Durant cette période, il peut continuer à occuper la maison dont il n’est plus propriétaire. Par ailleurs, il doit verser un loyer ou une indemnité d’occupation à l’acheteur. D’une autre manière, on peut dire qu’il lui rembourse le prix principal et les frais de l’acquisition. Seulement, le délai est entre 6 mois à 5 ans. S’il arrive à rembourser la somme, il peut redevenir le propriétaire du bien. Dans le cas contraire, le bien sera entièrement à l’acheteur. Ce principe est surtout fait pour les débiteurs qui ne sont plus en mesure d’honorer ses créances. Pour une raison quelconque. Cette alternative intéresse également les propriétaires qui souhaitent acquérir une somme importante, mais la banque ne peut pas accorder le crédit souhaité. En outre, cette solution est aussi une meilleure option pour les emprunteurs propriétaires de leur bien immobilier qui font l’objet d’un interdit bancaire. En effet, leur fichage au FICP ne leur permet pas d’obtenir un crédit.

Quels sont les avantages de cette procédure ?

Depuis un certain temps, de plus en plus de personnes optent pour la vente à réméré immobilier en raison de tous les avantages que cela procure. Parmi l’avantage majeur de la solution, on peut dire que c’est une solution sans risque pour sortir du surendettement. En effet, le vendeur n’est pas dans l’obligation de quitter sa propriété. Ce qui lui permet de sauver la face et de rester discret avec son entourage. Un autre avantage non négligeable, c’est que cette procédure est beaucoup plus rentable qu’une saisie judiciaire pour le cédant temporaire. Par ailleurs, cette option convient parfaitement aux personnes en situation difficile de financement pour pouvoir exercer leur droit à réméré. Effectivement, ils ne risqueront pas de perdre son bien immobilier. En somme, la vente à réméré présente de nombreux avantages. En ce qui concerne les étapes à effectuer, bien que ce soit assez long, il n’y a rien de complexe surtout si l’on confie l’affaire à un professionnel dans le domaine.