Faire un potager dans une cour ombragée

Faire un potager dans une cour ombragée

Pour beaucoup de jardiniers, les conditions optimales de culture de certains légumes sont parfois impossibles à remplir en condition interne par manque de lumière naturelle et/ou de chaleur. En général, l’ombre est un fait inaliénable dans le secteur du jardinage, en ce qu’elle puisse provenir des arbres ou des bâtiments situés à proximité. Heureusement, l’ombre ne saurait interdire aux jardiniers de cultiver sa propre nourriture s’il fait un choix plus avisé de cultures.

Importance d’un potager bien éclairé

En règle générale, les légumes et autres plantes convertissent la lumière du soleil, l’eau et le dioxyde de carbone en sucre et en oxygène à partir de la photosynthèse. Le sucre nourrit des fonctions de base comme la croissance et la reproduction. Ce qui n’est pas utilisé est stocké dans les tiges délicieuses, les racines et les fruits. Plus une plante reçoit du soleil, plus elle génère de l’énergie et peut produire plus des légumes savoureux. Les plantes situées dans une ombre partielle ne sont pas aussi luxuriantes et robustes que celles qui sont pleinement explosées au soleil. Cela ne les empêche pas toutefois de produire des comestibles de grande saveur.

Qualité de l’ombrage sur le sol du potager

Si l’ombre n’est pas un obstacle absolu à l’entretien d’un potager, il convient néanmoins de faire quelques distinctions sur les différents types de sols ombragés. Certains éclairages sont, en effet, purement inadaptés à la création d’un potager, peu importe le choix du légume à cultiver. D’autres, par contre, peuvent parfaitement s’accommoder de la culture des légumes d’une certaine catégorie.

Les surfaces profondément ombragées, voire celles qui le sont en entier, correspondent aux jardins qui ne reçoivent pas de soleil direct et très peu de lumière réfléchie. Un jardin à l’ombre profonde ou dense n’est pas un bon site pour la culture des légumes. Il vaut mieux le réserver pour d’autres activités, comme la création d’une terrasse.

La création du potager est plus envisageable dans un jardin légèrement ombragé où la lumière du soleil est reçue entre une et deux heures par jour. De plus, ce terrain doit être léger, aéré, et bien éclairé par la lumière réfléchie ou indirecte du soleil pour une bonne partie de la journée. La lumière réfléchie pourrait rebondir dans le jardin à travers une clôture blanche ou d’un bâtiment. Un tel jardin peut s’ériger sous l’ombre d’un arbre à baldaquin élevé ou d’un bâtiment éloigné. Les cultures feuillues et les racines sont parfaitement adaptées à ce type de potager.

Si toutefois, vous aspirez à plus de diversités dans le choix des fruits de votre potager, il vous faudra bénéficier d’un jardin partiellement ombragé. Ce dernier peut être décrit comme tel s’il s’expose directement aux rayons ultraviolets entre 2 et 6 heures par jour avec une ombre teintée pour le reste de la journée. Ce jardin peut être ensoleillé soit le matin ou l’après-midi, mais pas les deux. C’est le terrain parfait pour cultiver des plantes feuillues, des racines et de certaines cultures de fructification.