Qu’est-ce que la VAE et comment puis-je obtenir mon diplôme ?

Si vous avez une expérience professionnelle d’au moins un an, vous pouvez obtenir votre VAE. Mais pour pouvoir obtenir un diplôme ou une certification partielle, il est important que votre expérience ait un lien direct avec la VAE que vous visez. Vous pouvez obtenir ce certificat, si vous êtes un salarié, un non-salarié ou un bénévole. Voici comment bien préparer votre dossier afin d’obtenir votre certification.

Bien définir votre projet

Avant de vous lancer dans cette aventure, il est essentiel de savoir quelle est la VAE que vous visez. Plusieurs types de certification dans des domaines variés sont disponibles et il est important que celui que vous choisissez corresponde à votre expérience. Cette étape est indispensable car si vous faites le mauvais choix, il est possible que votre dossier soit rejeté dès le livret 1.

Le mieux est donc de consulter le répertoire national des certifications professionnelles. Tous les diplômes VAE y sont référencés. Il sera plus facile de choisir les diplômes qui se rapprochent le plus de vos compétences.

Et pour vous guider dans ce projet, vous pouvez vous faire accompagner par un conseiller. Il existe d’ailleurs un dispositif d’accompagnement gratuit, mais vous pouvez aussi vous tourner vers des écoles proposant un accompagnement pour la VAE. Le formateur vous aidera à faire le point sur vos compétences et même à établir un projet pour une évolution professionnelle.

Préparer le livret de recevabilité

Une fois que vous aurez bien défini le diplôme que vous visez, vous serez en mesure de passer à l’étape suivante. Vous devez donc faire une demande de recevabilité auprès de l’organisme certificateur. Cette procédure est habituellement assez simple et il vous suffira de justifier votre expérience professionnelle pour démontrer que vous êtes éligible pour une VAE.

Votre formateur vous guidera et vous dirigera vers l’organisme certificateur. Vous pouvez aussi aller sur le portail de la VAE pour avoir de plus amples renseignements. Vous obtiendrez alors dossier vierge que vous devez remplir. Il vous suffira de l’envoyer par la suite et attendre une réponse.

Bien rédiger votre livret de validation

Lorsque vous recevrez votre lettre de recevabilité, vous devrait alors commencer à remplir votre livret 2. Ce dernier est aussi connu comme le dossier de validation. Ce dossier professionnel doit souvent être accompagné des annexes afin de prouver vos compétences.

Votre formateur sera bien entendu à vos côtés, mais vous pouvez aussi vous renseigner sur le portail de la VAE. C’est pendant cette étape que vous aurez le plus besoin de l’aide d’un organisme accompagnateur.

Le passage devant le jury

Si le remplissage du dossier de validation est correct, vous recevrez rapidement une convocation par le jury. 3 alternatives sont alors possibles à la suite de cet entretien. Dans un premier temps, il est possible que vous validiez le diplôme complet. Mais il se peut que la validation soit partielle. Mais il arrive aussi que le jury puisse refuser une validation.

Mais pour arriver à une conclusion, ce dernier va se baser sur votre dossier de validation et examiner vos compétences. Les membres du jury vous demanderont aussi des informations supplémentaires sur votre expérience professionnelle afin de pouvoir arriver à une conclusion.

Le mieux est donc de donner le plus de détails possibles dans votre dossier de validation. Une bonne préparation vous mènera sans aucun doute vers la validation de votre dossier.