chirurgie esthétique lyon

L’essentiel à savoir sur la chirurgie esthétique du nez

Dans l’Hexagone, on recense annuellement environ 15 000 interventions chirurgicales réparatrices ou esthétiques du nez. Le chiffre représente globalement près de 5 % des actes de chirurgie esthétique par an dans toute la France. Quand l’intervention chirurgicale a pour but de réparer le nez, on parlera de rhinoplastie fonctionnelle dite également réparatrice. Quand l’opération vise à parfaire le nez, l’on parlera plutôt de rhinoplastie esthétique.

En quoi consiste la rhinoplastie ?

Pour bien comprendre le principe, il convient de distinguer les deux types de rhinoplastie.

  • La rhinoplastie réparatrice, dite « fonctionnelle »:

Dans le cadre de cette intervention, le chirurgien spécialiste en rhinoplastie se chargera de redresser la cloison nasale suite à une malformation ou à un traumatisme.

  • La rhinoplastie esthétique, dite « correctrice »:

L’opération consiste à remodeler le nez, autrement dit : à en modifier la morphologie.

La rhinoplastie est une opération chirurgicale délicate. Elle ne convient pas à tous types de patients. L’opération est déconseillée aux personnes sujettes à peaux grasses ou épaisses, car réduisent les possibilités d’affinage du nez. Il en va de même pour les personnes possédant des narines très larges.

Avant l’intervention : deux visites au préalable et obligatoires

La question reste toujours délicate quand il s’agit de chirurgie plastique. La rhinoplastie impliquant la modification du visage. Au cours de la première visite, le plasticien interroge le patient pour évaluer ses réelles motivations, mais surtout de sa volonté à faire face aux changements que l’intervention elle-même implique.

Lors du second entretien, le chirurgien est tenu d’informer le patient des risques et contraintes liés à l’intervention. Le praticien se base alors sur des photographies en noir et blanc (face et profil) du patient, et précisément des zones sur lesquels celui-ci doit apporter des modifications. Dans la plupart des cas, il arrive aussi que le chirurgien soit amené à apporter une légère modification au  niveau du menton pour respecter l’harmonie du visage.

Le déroulement d’une opération chirurgicale du nez

Une intervention de rhinoplastie complète doit toujours s’effectuer sous anesthésie générale, car implique une modification osseuse. Pour le cas précis d’une rhinoplastie localisée (modification de cartilage de la pointe nasale, râpage d’une brosse…), le patient est opéré sous anesthésie locale avec diazanalgésie.

L’opération est effectuée par voie endonasale. Différentes opérations sont possibles lors de cette intervention (modification cartilagineuse ou osseuse, décollement de muqueuses, soustraction d’excès, ajout de greffons, …). Les traces d’incisions sont généralement très peu apparentes, les cicatrices sont dissimulées dans le nez ou sous le rebord.

Les précautions à prendre durant la phase postopératoire

  • La rhinoplastie est normalement indolore. En cas de complication, consultez un spécialiste en rhinoplastie lyon.
  • Le tour des yeux et la pyramide nasale se dilatent pendant une semaine après l’intervention. Les yeux et la bouche peuvent aussi laisser apparaître des ecchymoses. Il est aussi probable que le patient ressente une gêne ventilatoire associée à une éventuelle déshydratation, particulièrement la nuit.
  • La durée d’arrêt du travail doit suffire à permettre l’évolution des ecchymoses et de la durée du pansement.
  • Au bout de 3 à 15 jours après l’opération il sera possible de procéder à l’enlèvement des pansements, mèches et attelles.
  • Six mois après l’opération, le patient doit prendre toutes les bonnes précautions pour éviter les complications.

Pour toutes demandes d’informations sur la rhinoplastie, vous pouvez aussi contacter un praticien spécialiste en  chirurgie esthétique lyon.