Que se passe-t-il quand on arrête de fumer ?

Si encore beaucoup de gens n’ont pas une idée des véritables dangers de la cigarette, on sait toutefois que cette dernière n’a aucun impact positif pour l’organisme. La connaissance de cette information est déjà une bonne chose pour la majorité des fumeurs, cependant, il est toujours indispensable de connaître les détails utiles à ce sujet. C’est clair que les fumeurs ne sont pas tous décidés à arrêter de fumer, cependant, pour ceux qui le veulent, ils doivent aussi savoir ce qui leur attend par la suite.

Un sevrage qui en vaut bien la peine

Si un fumeur décide d’arrêter de fumer, il doit donc finir sa dernière cigarette et ne plus en parler. Pourtant, dans cet arrêt, en seulement 20 minutes, son corps va connaître plusieurs changements étonnants. Arrêter de fumer peut-être difficile mentalement, mais si par la même occasion, on souhaite en savoir plus ce qui va se passer suite à cette décision, cela peut déjà être une bonne raison de continuer votre sevrage.

Les risques sanitaires relatifs au tabagisme peuvent être conséquents, mais les impacts de l’arrêt du tabac le sont encore plus. Cependant, il est toujours préférable de faire face à ces risques, plutôt que de faire courir le pire à sa santé. Un point qu’un fumeur devrait bien méditer pour enfin se motiver à arrêter de fumer.

Les changements sur le plan physique

Donc, quand un fumeur décide d’arrêter de fumer, plusieurs changements vont s’opérer au sein de son organisme.

Dans un premier temps, la pression sanguine reviendra à la normale, et la température des membres vont augmenter. Cela s’explique par la diminution du taux de monoxyde de carbone présent dans le sang, et de la remise à niveau de l’oxygène. Ainsi, les chances d’éviter une crise cardiaque vont augmenter, et le fumeur peut retrouver petit à petit le sens du goût et de l’odorat.

Après quelques mois de sevrage, la circulation du sang va s’améliorer, et la respiration devient de plus en plus favorable.

Se préparer à changer mentalement

Outre que le côté physique, le véritable combat du fumeur se repose surtout sur le côté psychologique. Parce que fumer est devenu une habitude pour ce dernier, s’en détacher devient amplement difficile. Pour cela, le fumeur peut avoir besoin d’une assistance extérieure pour mener à bien son sevrage. Le coaching s’initie de plus en plus dans le sevrage tabagique actuellement, pour apprendre au fumeur comment se donner une bonne raison d’aller jusqu’au bout de son sevrage. On peut même voir la vidéo du coach Roger Lannoy, qui révèle quelques astuces très simples et efficaces, pour permettre à un fumeur d’apprendre à vivre sans tabac progressivement, sans plonger dans n’importe quelle pression psychologique, et notamment, le stress.