Road trip en Nouvelle-Zélande : visiter Akaroa qui se trouve à la fin de la route

Si vous avez un véhicule à votre disposition lors d’un séjour en Nouvelle-Zélande, n’hésitez pas à partir en road trip dans l’Île du Sud. Rejoindre la petite ville d’Akarao sur la péninsule de Banks est d’ailleurs recommandé. Cela vous permettra de profiter de la route qui y mène, la State Highway 75. La NouvelleZélande possède en effet un réseau routier de bonne qualité, et cette dernière en fait partie. Voici les immanquables lors de ce road trip.

Quelques mots sur l’autoroute nationale néo-zélandaise State Highway 75

Pour rejoindre Akaroa, il faut emprunter l’autoroute nationale néo-zélandaise State Highway 75, depuis Christchurch. Vous parcourrez dans les 80 kilomètres de trajet. La route pour venir là-bas n’est pas une simple ligne droite. Elle est en montée et descente avec de gros virages, mais ne présente pas de soucis majeurs. Optez juste pour une conduite aussi souple que possible, en évitant de trop freiner et de trop accélérer. Ainsi vous éviterez le mal des transports (nausées, vertiges).

Sur la route, dans les zones rurales, vous croiserez parfois des animaux d’élevage qui traversent, à savoir des moutons et des vaches. En tout cas, le paysage de la route SH75 est juste subjuguant. Il est à noter que la région a été créée par deux gigantesques éruptions volcaniques. Vous en prendrez plein les yeux avec les immenses collines et la couleur turquoise de la mer.

Akaroa, la ville la plus française de Nouvelle-Zélande

Akaroa est un joli petit village de la Nouvelle-Zélande à l’influence française. Cette commune garde les traces de l’époque des premiers pionniers français. Certes, le français n’y est plus la langue la plus parlée depuis longtemps. Mais, on peut voir l’influence française à travers les noms des rues, des magasins, des auberges, des restaurants et les fanions nationaux accrochés un peu partout. Par exemple, la rue qui longe le front de mer de la ville est nommée la rue Jolie, et la baie qui longe la ville s’appelle French Bay.

Si vous partez en voyage en Nouvelle-Zélande durant le mois d’octobre, il faut absolument que vous assistiez au festival « Akaroa FrenchFest » que la ville organise annuellement à cette période de l’année. Au programme, il y a des marchés proposant des produits d’inspiration française (vin, fromage, crêpes, far), des costumes, une parade et une fanfare, une course d’escargot, une reconstitution de l’arrivée des colons français, etc.

Quelle sont les activités faire à Akaroa ?

À Akaroa, ne manquez pas :

  • de profiter d’une agréable balade le long de la baie,
  • de faire des randonnées,
  • de vous balader en bateau sur les eaux du pacifique pour essayer d’apercevoir des dauphins d’Hector, des otaries et des phoques,
  • de visiter le Akaroa Museum Te Whare Taonga pour en apprendre un peu plus sur l’histoire locale,
  • de voir la Giants House ;
  • de faire les boutiques ;
  • de manger un fish and chips et une glace au kiwi ;
  • de participer à un tour organisé pour aller voir de petits manchots et des moutons…