circuit en Iran

Une aventure gastronomique en Iran

En entreprenant un voyage en Iran, on constate que chaque région du pays possède ses propres spécialités et traditions culinaires. D’une manière générale, on peut affirmer que la caractéristique commune de l’ensemble du territoire n’est autre que l’utilisation de beaucoup d’herbes, mais également de quelques fruits comme des raisins, des grenades, des prunes et bien plus encore. Un circuit Iran donne accès à la découverte de nombreux plats typiques de la contrée. Les routards pourront surement trouver dans les restaurants locaux des repas à base de riz, préparés à l’iranienne avec de la viande, de l’agneau, du poulet ou du poisson. Ces préparations sont souvent garnies d’une bonne quantité d’oignon, d’ail, du safran et de légumes séchés. Par ailleurs, les plus fins gourmets auront l’occasion de se délecter du ghormeh-sabzi. C’est un ragout populaire concocté à partir des végétaux sautés. Ces derniers sont principalement composés de persil, de poireau, d’épinards et de feuilles de fenugrec. À cela s’ajoutent habituellement des haricots pinto, des civettes hachées…

Le kalleh-pâtcheh, un mets typique de l’Iran

circuit en IranHérité d’une longue tradition, le kalleh-pâtcheh, servi de très bon matin, est un emblème culinaire qui fait partie intégrante de la culture iranienne. Celui-ci représente un bouillon de tête et de pattes de mouton. Ce mets lourd était réservé aux classes aisées de la société locale. En effectuant un circuit en Iran, les routards auront l’occasion de savourer ce plat typique de la contrée. Pour vivre pleinement cette expérience, ils seront invités à se rendre au village historique de Meymand où ils pourront trouver un restaurant traditionnel. Il s’agit d’une bourgade située dans la province de Kermân. Les touristes y passeront une aventure unique avec un cadre tout à fait authentique, équipé de tables et de chaises en pierre ou en bois. En outre, il y est possible de commander d’autres plats originaux, à l’instar du khâkepiâz, une sorte d’omelette avec des oignons, ou encore du khoresh bâdemdjân, un ragout d’aubergine.

Ābgoosht, un plat populaire à découvrir

Au cours de leurs circuits en Iran, les routards auront le temps de découvrir plusieurs types de ragout. Parmi les plus délicieux, les fins gourmets pourront déguster de l’Ābgoosht. Ce dernier signifie littéralement « jus de viande ». En fait, il s’agit une bouillie de mouton épaissie avec des pois chiches. Beaucoup d’ingrédients sont souvent utilisés pour obtenir ce mets. Hormis les composants cités précédemment, on rajoute aussi d’autres garnitures comme des pommes de terre, des tomates, du curcuma, des oignons ainsi que de la chaux séchée. Servi dans des crochets de pierre traditionnels, ce délice se mange habituellement avec du pain plat. Il convient de noter que les Iraniens ne sont pas les seuls à apprécier ce genre de spécialité. Il est possible de retrouver celui-ci dans de nombreux pays, mais avec une certaine nuance. En Arménie, par exemple, la viande de bœuf est remplacée par l’agneau.